L'île de Chongming et sa nature [QT]

Publié le par Vuille

Chongming, comté au nord de la ville de Shanghai faisant partie intégrante du territoire de celle-ci, est une île alluviale géante dans le delta du Yangtsé, vous savez, ce fleuve bouché par le barrage des Trois-Gorges. 700'000 humains, des oiseaux migrateurs et beaucoup d'espèces animales et végétales rares se partagent ce gros tas de sédiments.

chongming2.jpg
Actuellement, aller à Chongming relève du parcours du combattant, les ferries traversant le bras du Yangtsé en plus de 40 minutes (et jusqu'à deux heures si vous y allez avec votre oto; 38 à 56 yuans l'aller-retour suivant les points de départ et d'arrivée). Et pour atteindre les bases de départ des ferries, comptez encore plus d'une demi-heure de taxi depuis le centre ville (update : maintenant, le port de Baoshan est accessible par la ligne de métro numéro 2, veinards!). Mais après une première tentative infructueuse, les deux petits Lausannois à Shanghai ont enfin mis le pied sur cette terra incognita.

Image-10.jpg
Actuellement donc, la nature est encore quelque peu préservée (si l'on fait abstraction des parcs avec jouets pour occuper les Chinois), comme par exemple les zones marécageuses à l'est et à l'ouest, fourmillant (crabouillant?) de crabes dans les roseaux. Des zones que l'on survole sur des passerelles en bois.
 

Image-9.jpg
Et que c'est très beau un crabe de près.

Image-11.jpg
Mais qu'on préfère voir tous ses copains de loin depuis la passerelle en bois.


Cependant, ça ne va pas durer tout ça ! Réitérant l'expérience de la cité de Jiangwan implantée dans le dernier poumon urbain de Shanghai, les autorités ont d'ores et déjà condamné le peu de nature brute restant sur leur territoire. Tout va commencer par la construction d'un pont et d'un tunnel de 12 kilomètres de long entre Shanghai et son tas de sédiments juste au-dessus. Sûr que lorsqu'elles ne seront plus qu'à 30 minutes du centre-ville, ces étendues de nature se verront rapidement piétinées par des hordes de touristes et de petits propriétaires deriens.


     

Publié dans Visites

Commenter cet article