Du respect perdu de l'autorité

Publié le par Vuille

Après quelques faits divers bien sanglants, le Shanghaidaily nous livre aujourd'hui des statistiques intéressantes.

Depuis début 2007, 320 individus ont été arrêtés pour avoir violemment attaqué des agents de police dans la seule ville de Shanghai, une moyenne d'une agression par jour. Au final, 1 agent a été assassiné, 3 ont été grièvement blessés et 272 l'ont été légèrement. Dans plus de 70% des cas, les auteurs n'étaient pas résidents de Shanghai (encore ces sales montons noirs de migrants des campagnes), ils étaient sans emploi et sans formation (de la racaille à nettoyer au karcher, quoi !).

Comme en Suisse, tout fout le camp et y a plus de respect de l'autorité. Seulement, le problème, c'est que le rigide parti unique doit beaucoup compter sur le respect spontané de l'autorité pour assurer sa faible assise dans ce si grand pays. Ainsi, lorsque l'ambiance est trop rock'n'roll, il espère que l'encadrement de la foule avec l'armée tassera toute velléité de rébellion (plus je repense à cet événement, plus je regrette de n'avoir pas piqué la casquette d'un de ces grotesques soldats se donnant la main comme à l'école enfantine, qu'aurait-il pu faire, hein ?).

ChinaPolice-1-2.jpg

J'ai causé de ces chiffres avec ma (nouvelle) prof privée de chinois. Elle m'a dit que la situation était encore bien pire à Shenzhen (la ville face à HongKong qui va ficher tous ses pékins et qui organise des parades de prostituées sous des nuées de cailloux), une ville dans laquelle elle a décidé de ne plus remettre les pieds. Faut à tout prix que je visite ce Bronx chinois. Je ne crois pas aveuglement les histoires de ma prof. Elle venait juste de m'expliquer très sérieusement, Darwin a l'appui, que les Japonais sont petits et laids parce qu'ils vivent sur une île et qu'ils ne brassent pas assez leurs gènes ...  Ach, cette haine des Chinois pour les Japonais !

Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article