Architecture sportive moderne à Beijing [QT]

Publié le par Vuille

Lors de son premier passage dans la capitale, vuilleblog n'avait pas pu faire le pélerinage du site olympique des Jieaux des Pékins (en construction). Il se rattrappe aujourd'hui. Pour y aller, c'est pas bien compliqué : tu pars depuis la porte Tiananmen et tu marches 10 kilomètres direction nord. Voici ce que ça donne depuis un hélicoptère super Puma de l'armée suisse.



Dessiné par les bâlois cocorico Herzog et de Meuron, le stade national olympique des Jieaux des Pékins, d'une capacité de 100'000 places assises pour la cérémonie d'ouverture, est hors de terre. Mais il reste encore pas mal de trous à boucher tout autour avant la cérémonie d'ouverture du 8 août 2008.

PICT0151-2.jpgPICT0153-2.jpg
Et voici, juste à côté du stade, la piscine olympique, avec son mur de bulles de savon en verre, dessinée par les architectes sino-australiens CSCEC et PTW.

PICT0157.jpgPICT0159-2.jpg
Loin, très loin de l'architecture des Jeux Olympiques de Berlin en 1936 tout ça. Et pourtant ...

Ceremoni.jpg
Avant de tourner cette page "Architecture moderne à Pékin", voici encore une photo de l'oeuvre de Paul Andreu. Le Grand Théâtre de Chine, également appelé la "larme d'argent" ou l' "oeuf de cane" par ses détracteurs, est terminé, mais pas encore ouvert au public. Peut-être que l'on s'assure de la résistance de l'édifice, depuis l'effondrement du terminal de Roissy Charles-de-Gaulle, conçu par le même architecte.

PICT0063.JPG


Publié dans Visites

Commenter cet article