Le Tibet envahi sous état de siège

Publié le par Vuille

Le Tibet envahi, en particulier dans sa partie "Région Autonome du Tibet", c'est une énorme caserne militaro-policière. Les camions militaires se croisent par grappes de cent, les policiers contrôlent les déplacements des véhicules aux points stratégiques (les étrangers devant demander des permis d'entrée pour chaque région) et des taupes chinoises semblent avoir infiltré les derniers éléments tibétains de la société. Et cet appareil militaro-policier frappe régulièrement ceux qui tentent de s'exprimer librement. Voyez sous ce lien les mêmes camions en action pour réprimer la racaille tibétaine.

Image-1-copie-2.jpgcaminos.jpgImage-4-copie-4.jpg
Pour soûler les masses tibétaines, le régime joue sa propagande politique par fourgon de police interposé : "Bâtir une société harmonieuse" et "Propager le règne de la loi", tout un programme !

Image-2-copie-1.jpg
Et pour la vitesse, une technique plus efficace encore que la pose de radars : au début de chaque tronçon important, le conducteur doit demander un procès-verbal d'heure de passage, qu'il soumettra aux postes de contrôle suivants.

PICT0195.JPG

Commenter cet article