Le Dalaï Lama chez les Ricains (et les heurts qui ont suivi au monastère de Drepung)

Publié le par Vuille

Avec un peu de retard (ce type de nouvelles passe mal la frontière chinoise), vuilleblog se met à jour : Des heurts durant au moins quatre jours entre la flicaille et les moines de monastères proches de Lhasa (dont celui de Drepung) ont suivi la visite du Dalaï Lama aux USA. Tout ça parce que les moines ont lavé les murs de leur monastère en signe de réjouissance. Les vuille avaient visité le monastère de Drepung, qui avait déjà fait l'objet d'une répression faisant deux morts fin 2005. Ils sont en pensée avec les moines emprisonnés. Début janvier 2008, un premier reportage sur le sujet est diffusé sur CNN.

Voilà le type de nouvelles qui a l'heur d'irriter beaucoup les Chinois, surtout en pleine semaine de leur Congrès du Parti à la noix : le Dalaï Lama, Tenzin Gyatso, a été accueilli à la Maison blanche, puis au Congrès cow-boy qui lui a décerné la médaille d'or (les média ne précisent pas dans quelle discipline).

dalai.650.1.jpg
Georges Bush fils à papa, libérateur de l'Irak pacifié, a exhorté les Chinks à progresser en matière de liberté d'expression, de liberté de religion et de démocracie, des concepts qu'il maîtrise parfaitement dans son propre pays.

dalai-lama-medal-topper.jpg
Les Etats-Unis restent donc l'une des seules nations à oser redresser les bretelles à la Chine. Mais attention, hein, avec des gants : le protocole n'était pas celui réservé aux chefs d'Etat. Malgré ces précautions, Pékin a toussé très fort et annulé quelques rencontres internationales prévues ces prochaines semaines. Mais face aux Etats-Unis, les Chinois n'ont guère pu faire plus.

Commenter cet article