Fonctionnaires de tous les pays, unissez-vous !

Publié le par Vuille

Dans le domaine du fonctionnariat au moins, les Suisses et les Chinois sont exactement au même niveau.

Pour simplifier, l'AVS (l'assurance vieillesse et survivants) est un impôt prélevé en Suisse, auprès des jeunes travailleurs, pour financer les retraites. J'ai bien dit un impôt, parce qu'il est quasi certain que les jeunes travailleurs ayant cotisé toute leur vie ne toucheront pas un centime lorsqu'ils seront eux-mêmes retraités.

En bons Suisses qui se respectent, les vuille ont décidé de payer leur AVS, bien qu'ils ne soient pas obligés de le faire dans leur situation. Il est vrai que s'ils cotisent, l'AVS leur versera également une rente d'invalidité lorsqu'ils se seront fait écraser sur un passage pour piétons. Mais, en gros, cotiser à l'AVS est bien plus dans l'intérêt des caisses de ladite AVS et des milliers de retraités que compte l'Helvétie.

Il est donc assez piquant de se voir prier d'éviter de contacter le fonctionnaire en charge du dossier au sujet de la décision fixant les cotisations, avant d'avoir reçu des nouvelles de sa part. " Ne t'inquiète pas, mon grand, on te laisse faire ton boulot peinard, on veut surtout pas te mettre la pression, hein ! "

coti-copie-1.jpg
De toute manière, le fonctionnaire en charge du dossier a déjà fait un stage de formation continue de 5 jours pour apprendre à mieux gérer son stress. Regardez, lorsqu'une lettre ou un e-mail arrive sur son petit bureau, il se fixe un délai de 4 semaines pour y répondre. Tranquille.

Publié dans Mode de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article