Le système ferroviaire à grande vitesse japonais Shinkansen

Publié le par Vuille

Tassés sur une petite île, les Japonais ont consenti à faire des sacrifices en matière de mètres carrés à disposition par tête de pipe pour le logement. En revanche, dans leurs déplacements en train, ils n’ont pas voulu renoncer à leur confort.

PICT0128-copie-1.JPG
Le Shinkansen est peut-être le plus performant, le plus sûr (aucun accident mortel à ce jour) et le plus ponctuel des systèmes ferroviaires au monde. Ci-dessus l'ancien modèle à droite et le nouveau “bec de canard” série 700 à gauche. Les cabines en classe économique font cinq sièges (nettement plus spacieux que la deuxième classe en Suisse) de large et le tout se déplace entre 240 et 275 km/h (300 km/h pour le Shinkansen série 700).

PICT0237.JPG
En comparaison, le TGV français fait pâle figure, même dans sa dernière mouture. Quant aux CFF suisses, qui a dit "Swissmetro" ? Et, euh, les Chinois, bein il faudra encore progresser encore un peu (même s'il est vrai que les derniers "Bullet Trains" ont une certaine prestance). Appréciez l’espace à disposition, on peut même pivoter les sièges de 180 degrés !

PICT0134.JPGPICT0136.JPGImage-1-copie-4.jpg
Mais ce confort, cette ponctualité et cette vitesse ont un prix : 110 francs pour effectuer l’aller-simple entre Tokyo et Kyoto, soit 500 kilomètres. Pour les touristes de passage, l'aubaine consiste à acheter un Japan Railways pass AVANT d’arriver sur sol japonais (280 francs pour 7 jours d’accès presque intégral au réseau de Japan Railways).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article