Harbin et la nappe de benzène

Publié le par Vuille

Le 13 novembre 2005, une explosion dans une usine de PetroChina à 380 kilomètres en amont de Harbin a fait cinq morts et libéré une nappe de benzène de 80 kilomètres de long dans le fleuve Songhua qui traverse la capitale. Après avoir attendu plusieurs jours avant d'avertir la population, dans un sain effort de transparence, les autorités ont interdit la consommation d'eau aux 9 millions d'habitants de l'agglomération de Harbin pendant une petite semaine. Histoire que le produit toxique passe son chemin et aille se dissoudre en aval dans les eaux du fleuve Amour.

Imago1.png
Voici à quoi devait ressembler le fleuve Songhua de novembre 2005 au printemps 2006. Si la nappe a bien coulé sous la couche de glace, le cocktail a dû être sympa au printemps 2006 lorsque le benzène piégé dans la glace a été libéré lors de sa fonte. Du benzène piégé dans la glace comme les glaçons qui s'imprègnent nécessairement un peu de la vodka dans un verre de Vodka on the Rocks, si vous voyez ce que je veux dire. Bon, je sais pas, je suis pas chimiste. Ci-dessous la fiche technique du poison.

Imagdsw1.png

Commenter cet article