Internautes chinois, vous avez l'interdiction de partager vos vidéos sur Internet [QT]

Publié le par Vuille

Décidément, il ne se passe pas un jour sans que le gouvernement chinois, dans sa grande sagesse, donne suite à ses engagements pris lors de l'attribution des Jieaux des pékins !

C'est du délire ! Depuis le 31 janvier 2008, sur le sol chinois, seules les sociétés en mains de l'Etat pourront obtenir l'autorisation d'uploader (soit de mettre à disposition sur Internet) des vidéos, comme sur YouTube par exemple. C'est ce que stipule l'article 8 de la nouvelle réglementation du Ministère de l'industrie de l'information, article précisant les conditions d'obtention d'une autorisation spéciale pour mettre des vidéos à la disposition du public sur l'Internet chinois.

nationale.png
Et vous avez un aperçu de ce qu'on ne verra plus sur l'Internet chinois en lisant l'article 16 dudit règlement. Sont interdites les vidéos (1) contraires aux principes constitutionnels fondamentaux, (2) menaçant l'unité, la souveraineté et l'intégrité nationale (Tibet libre?), (3) divulguant des secrets d'Etat, menaçant sa sécurité et portant atteinte à sa réputation (comme des vidéos parlant de la sécurité des consommateurs?), (4) instiguant de la haine, de la discrimination entre ethnies blablabla, (5) rendant public des cultes hérétiques et de la superstition (Falungong?), (6) perturbant l'ordre de la société et sa stabilité (tout le reste qui ne plaît pas au Régime en place?), (7) laissant des mineurs voir des scènes portant sur des activités illégales, de la violence, du sexe, du jeu, (8) insultant, diffamant, portant atteinte à la sphère privée et aux intérêts légitimes des citoyens, (9) mettant en danger la moralité de la société et la tradition des ethnies, et enfin (10) violant toute autre loi ou règlement.

listeinterdit.png
Cette nouvelle mesure de restriction des libertés individuelles a notamment pour but d'éviter la diffusion sur le net de vidéos comme celle ci-dessous, montrant les minis Tiananmen quotidiens (ou bien des vidéos montrant ce qui s'est vraiment passé dans les rues de Lhasa à partir du vendredi 14 mars 2008) (cliquez sous ce lien pour découvrir la liste des sites chinois interdits de partage de vidéos en ligne). On y voit des paysans assister à l'arrivée en masse de policiers et d'ouvriers venant détruire leur maison. La scène s'est déroulée le 9 janvier 2008 à Jinan, dans la province du Shandong. Les autorités étaient un peu mises sous pression sur ce coup, car la région, en particulier la ville de Qingdao, doit rapidos construire les installations permettant d'acceuillir les épreuves de voile des Jieaux. A la fin de la vidéo, le caméraman est délogé sous l'effet combiné d'une lance à eau et de jets de briques par les ouvriers venus procéder à la destruction forcée. A noter encore que les paysans scandent "Longue vie à Mao" (Maozedong wansui); ouais, parce que Mao, lui, il aimait bien les paysans. Sources : Radio Free Asia et Boxum.com.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article