Un film avec la rétrocession de Hong Kong en toile de fond [QT]

Publié le par Vuille

Sur toile de fond de la rétrocession de Hong Kong à la Chine le 1er juillet 1997, des super femmes (d'où le titre anglais du film "Wonder women", en chinois c'est plutôt "le vrai visage des femmes") s'en tirent malgré le décès de tous les hommes entourant l'héroïne (l'oncle suicidé suite à sa déconfiture financière, le mari accidenté de la route et le fils victime du syndrome respiratoire aigu).

Ce film nous montre l'une des conséquences de la rétrocession : la prise de contrôle des entreprises de Hong Kong par les Chinois de la Chine continentale. Dans la scène ci-dessous, l'expérimenté CEO hongkongais, parlant cantonais (le dialecte parlé à Hong Kong et par 80 millions de Chinois du sud) et bénéficiant des meilleurs contacts avec les Britanniques, se fait mettre à la porte de sa boîte et remplacer par un jeune chinois du continent aux dents longues parlant le mandarin (le chinois oral officiel de Pékin). Alors, mieux vaut apprendre le mandarin que le cantonais ? En tous les cas, les vuille ont pu comprendre ce que disait le nouveau CEO.



Vous apprécierez également le document historique montrant la bobine du Prince Charles lorsqu'on descend l'étendard brit pour le remplacer par la tache rouge. Y a rien à dire, il n'est pas très heureux.



"Wonder Women", film hongkongais sorti l'année dernière, 1 euro chez le vendeur de DVD au pied de votre immeuble.

charles.jpg

Publié dans Vu à la télé

Commenter cet article