Ecole pour gosses de riches ... à côté de la gouille polluée pour gosses de pauvres

Publié le par Vuille

Il y a quelques temps, les vuille on visité le Taihu Great Learning Center sur le lac Tai, non loin de Suzhou, à une heure de voiture à l'ouest du centre de Shanghai. L'établissement entend faire bénéficier les enfants des méthodes d'enseignement dernier cri, le tout dans un cadre "naturel" (voir ci-dessous). Pour l'instant, l'endroit n'est ouvert que pour les camps d'été, au mois de juillet. Les enfants étrangers sont les bienvenus, c'est 500 euros la semaine.


Dans les salles de cours, les salles de méditation et leurs corridors, c'est bois précieux à tous les étages ...


... et les enfants dorment dans des maisonnettes individuelles "de style canadien".


Mais en guise de cadre naturel... les enfants n'auront droit qu'aux environs du lac Tai (taihu), gravement pollué par une cyanobactérie, qui a rendu l'eau impropre à la consommation et infestée d'algues. Dans sa série d'articles sur l'état environnemental en Chine, le New York Times a fait état de cette pollution et de la manière dont a été traité l'activiste Wu Lihong, qui l'a dénoncée : trois ans de prison pour avoir dérangé les autorités locales avec ses dénonciations d'usines polluantes.


Lisez ci-dessous comme, en 2001, les autorités locales avaient soigneusement préparé la visite du premier ministre Wen Jiabao, en remplaçant l'eau des étangs, en remplissant ceux-ci de poissons et en installant des pêcheurs souriants sur le parcours officiel...


Un bien joli cadre "naturel" pour ces gosses de riches.

Cerise sur le gâteau, ces petits privilégiés dormiront à 50 mètres de véritables barques de familles de pauvres, dont les enfants n'ont tout simplement pas le droit d'aller à l'école publique : conséquence directe de la politique de l'enfant unique.





Publié dans Visites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article