A Shanghai, rien ne bouge [QT]

Publié le par Vuille

- Non, les vuille n'ont pas du tout ressenti le tremblement de terre (ni ses répliques) qui a fait plusieurs milliers de morts dans le Sichuan. Sans doute parce qu'ils n'étaient pas dans un gratte-ciel à ce moment : dans le centre, les employés ont massivement quitté leurs bureaux lorsque les tringles des rideaux ont commencé à bouger toutes seules. Une petite frayeur à partager sur le trottoir pendant que 900 élèves agonisent sous le toit de leur école.


- Une semaine plus tard, rien de neuf dans l'enquête sur l'explosion d'un bus à Shanghai. Le lendemain de cet "accident", à la question de savoir s'il s'agissait d'un attentat terroriste, le porte-parole du gouvernement avait noyé le poisson en priant de "s'adresser aux départements compétents de la municipalité de Shanghai pour les détails". Croyez-moi, les départements compétents vont profiter du tremblement de terre d'aujourd'hui pour planquer le résultat de leur enquête sous le tapis. Et, bien entendu, les nouvelles mesures de sécurité dans les transports en commun (comme le fait qu'on ne trouve plus aucune poubelle dans les stations) n'ont strictement rien à voir avec une augmentation de la menace terroriste.



Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article