Télécoms chinois

Publié le par Vuille

L'Internet chinois est suffisamment rapide. La bande passante est suffisante pour écouter Couleur3 ou visionner des émissions de la TSR (Ach, le Heimweh...). Et si vous ne désirez pas atteindre des sites à caractère "sensible" (style www.amnesty.org), tout fonctionne parfaitement. J'ai toutefois pu sans problème lire des articles critiques de journaux étrangers publiés à l'occasion de l'ouverture de l'Assemblée populaire nationale à Pékin ce lundi. Bon, je ne m'amuse pas trop à faire ce genre de choses, on ne sait jamais...

A noter que j'ai parfois de la peine à retrouver un réseau sur mon portable, mais je ne sais pas si cela est dû à une éventuelle censure ou à mon appareil qui n'est plus tout neuf.

Quand à la visioconférence avec MSN ou Skype (ou les deux en même temps), cela marche parfaitement. J'avais pourtant lu avant mon départ que le gouvernement allait bloquer ces programmes au motif qu'ils font une trop grande concurrence au monopole public de China Telecom pour les appels téléphoniques. Cela n'est manifestement pas le cas à Shanghai. La preuve en photo avec, ci-dessous, une charmante équipe de secrétaires suisses sur Skype. Avec ces agréables sourires, il est presque aussi facile de traiter un dossier que depuis son bureau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article