Yoga à Shanghai

Publié le par Madame Vuille

En un an et demi de yoga à Shanghai, j’ai testé pas mal de profs... chinois, américains, indiens, français et j’en passe. C’est intéressant et sympa, certes. Marrant aussi, quand par exemple le prof indien parle moitié chinois, moitié anglais, les deux comme une vache espagnole. Mais c’est surtout d’un niveau d’enseignement (puisque c’est ça qu’on recherche dans un cours non?) assez médiocre. En fait, mieux vaut déjà avoir une bonne base avant de faire du yoga ici.

La grande mode ici c’est le hot yoga. Allez comprendre. Faire des exercices dans un sauna, transpirer comme un boeuf lors d’un simple lever de bras, quel plaisir! Personnellement, je préfère transpirer car je sens mon corps travailler dur. Et non car il fait 40°C. Selon mon prof indien, le hot yoga plaît aux Chinois car il aiderait à perdre du poids (?!) et des toxines aussi. Mais d’après lui, ce n’est pas forcément sain... Bref, la mode est lancée et étant donné la dure concurrence qui règne à Shanghai, les clubs sont obligés de répondre à la demande en proposant ce type de cours. Ouais, encore un truc commercial quoi.

Je sais, je suis un peu critique, mais après avoir pratiqué en Suisse avec un excellent prof (ahh la Qualité Suisse!), la comparaison est difficilement tenable.

Finalement, même si c'est pas parfait, je suis bien heureuse que les Chinois apprécient le yoga. De toute façon, en vivant ici, on apprend à baisser ses attentes et à faire avec. Et c’est pas mal finalement comme exercice de souplesse ...



www.alexander.cn, club de yoga très beau, cher pour une qualité moyenne des cours
www.yogaspace.cn, petit club sympa, bonne qualité des cours prix moyen
www.yplus.com.cn, très cher, bonne qualité des cours
www.karmayoga.com.cn

Publié dans Mode de vie

Commenter cet article