Martina, tortue, Macdos et étendages

Publié le par Vuille

- Lorsque j'ai dit au chauffeur de bus que j'étais Suisse, sont sortis dans l'ordre la marque de montres Swatch (forcément, ils en vendent des copies partout), Roger Federer (là aussi je comprend il était à Shanghai en novembre dernier pour la Masters Cup) et enfin Martina Hingis (là, je dois dire que je ne savais pas qu'ils vendaient des machines à laver Zug à Shanghai).

- J'ai goûté pour vous de la tortue, plat considéré comme exquis par les Shanghaiens. A Rome, il faut vivre comme un Romain ! La tortue c'est plein d'os comme un lapin qu'il faut recracher sur la table (pas très pratique donc), c'est une viande un peu molle de partout et j'ai de la difficulté à lui donner un goût précis parce que c'était mariné dans une sauce très pimentée. Je ne sais pas encore ce qu'ils font de la carapace.

- Bien sûr, il y a malheureusement aussi des McDonald's à Shanghai. Comme beaucoup d'autres marques ou de nom étrangers, les chinois ont retranscrit dans leur langue le nom de la marque de fast-food et ça donne Mai (signifie "blé") Dang (signifie notamment "travailler comme") Lao (signifie notamment "travail"). Ne cherchez pas à donner un sens à ce nom composé simplement de caractères ayant à peu près la même prononciation que McDonald's en chinois. Quant à CocaCola, l'adaptation chinoise est encore mieux choisie car non seulement elle sonne comme la marque prononcée par un chinois mais en plus elle signifie "délicieux" et "pouvoir être heureux" (KouKeKeLe). Voilà, comme quoi, vraiment, toutes ces compagnies étrangères en ont du poids en Chine. ;-)

- Lorsqu'il ne pleut pas ou qu'il ne fait pas trop froid, chaque famille étend son linge à l'extérieur de l'appartement sur de longues perches suspendues sur la rue. On voit ça partout, y compris dans les tours d'habitation les plus élevées ou au-dessus des rues les plus polluées de Shanghai. Voici l'étendage de mon appartement. Ca s'appelle sécher son linge propre en public.

Publié dans Brèves de comptoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article