En Chine, les terroristes préfèrent les bus

Publié le par Vuille

Décidément, le mode opératoire est toujours le même : faire sauter un bus bondé à l'heure de pointe.

Après l'attentat du 5 mai à Shanghai (toujours pas qualifié d'attentat) deux bus ont explosé ce matin dans la bourgade de Kunming (5 millions d'habitants) située non loin de la frontière avec le Viet Nam dans le sud du pays. Bilan : 2 morts et des dizaines de blessés.

La nouvelle a été reprise sur tous les médias étrangers et chinois, bien que ces derniers évitent consciencieusement de qualifier ces actes d'attentats. Comme à Shanghai le 5 mai dernier, c'est sans doute encore une histoire de bidon d'essence qui s'enflamme tout seul sans raison ...

Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article