Pudong Plage (à vélo!)

Publié le par Vuille

Depuis le début de mon séjour dans le Pudong, je lorgnais sur la carte l'étendue bleue de la mer à l'est de Shanghai. Restait à choisir mon moyen de transport. La Chine à pied, ça va un moment. Il était temps d'upgrader tout ça et de passer au vélo. Voici celui que j'ai trouvé, modèle standard monovitesse à 250 yuans en alliage lourd. Comme mon humour.

Ci-dessous en blanc, le parcours choisi à l'aller par les artères de Gaokelu et de Huaxialu. Au retour, je n'ai emprunté que l'artère de Huaxialu. Distance totale parcourue environ 65 kilomètres, durée environ 5 heures: vitesse moyenne 13 kilomètres à l'heure.

 

Crevaison au 10ème kilomètre rapidement réparée dans un petit atelier au bord de la route pour 2 yuans (30 centimes).

Amer constat après quelques kilomètres : mieux vaut ne pas trop se fier aux cartes. Voici par quoi est soudainement interrompue l'artère Gaokelu pourtant fièrement tracée d'un seul tenant sur la version 2006 de la carte de Shanghai.

Plus loin, ce sont les propriétaires des maisons bordant un Gaokelu rétréci qui devraient s'inquiéter. Selon ma carte, c'est une voie à six pistes qui devrait déjà traverser ce coin.

 

Et des tours d'habitation, des usines, des routes en construction, des chantiers par dizaines et des vieilles maisons rasées tout au long du parcours.

Sortie de nulle part, l'église de notre Dame de Lourdes construite par les Jésuites en 1897.

La mer, enfin, la voilà. Malheureusement le soleil n'était pas au rendez-vous et une épaisse brume masquait la vue sur les supertankers croisant au large et sur l'aéroport international de Pudong tout proche dont je n'ai qu'entendu le bruit des avions. La borne marque la limite territoriale dudit aéroport.

Cela dit, les habitants du Pudong ont leur Bellerive-plage à eux. Et même des attractions comme cette réplique du vaisseau pirate du Luna Park ou cette piste de karting. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur le site de Sanjiagang.
  

Publié dans Visites

Commenter cet article