Eglise catholique en Chine

Publié le par Vuille

Bigre ! Les autorités politiques chinoises mêlent encore le temporel et le spirituel en ne respectant pas la procédure régulière de consécration des évêques chinois par le Pape (qui consiste notamment à méditer aux pieds de celui-ci sur la moquette de la Basilique Saint-Pierre). Ainsi, deux évêques ont récemment été nommés par Pékin sans passer par le Vatican (tant pis pour eux, ils seront excommuniés). Etrangement, les agences de presse rapportent qu'un autre évêque chinois, Pei Junmin, aurait lui été régulièrement consacré dimanche dernier par le successeur de Saint-Pierre. Pour certains observateurs, cela tendrait à prouver qu'il n'y a pas une ligne politique commune auprès des divers responsables politiques en charge du dossier à Pékin (en d'autres termes, c'est la gabegie côté chinois).


Quoiqu'il en soit, les relations entre le Vatican et Pékin, très fraîches depuis la Révolution communiste de 1949 et la reconnaissance de Taiwan par le plus petit Etat du monde, ne sont pas prêtes de se réchauffer.

Une chose est certaine, Pékin n'aime pas les organisations, notamment religieuses, qui n'auraient pas été noyautées et ficelées par ses sbires (frapper "Falun Gong" dans un moteur de recherche fait à chaque fois planter mon navigateur...). C'est que, pour les masses, c'est très dangereux le spirituel; ça pourrait peut-être réveiller des envies de démocratie et de liberté d'expression !

En Chine, les pratiquants catholiques sont fortement priés de s'affilier à l'Eglise officielle de l'association de l'Eglise catholique patriotique. Les évêques de cette association, tout en suivant dans les grandes lignes les préceptes du Pape, promettent à Pékin de contribuer à "protéger l'intégrité nationale, la stabilité sociale et l'unité du pays". Quel beau programme spirituel ! Les maîtres de Pékin sont doués pour les formules laissant le plus de place possible à leur interprétation démoniaque.

Selon les chiffres glanés sur le net, il y aurait en Chine 16 millions de chrétiens catholiques et 13 millions de chrétiens protestants affiliés à des organisations étatiques reconnues. Mais si l'on ajoute les organisation clandestines, le nombre des chrétiens pourrait atteindre les 80 millions.

Pour finir, voici, pour la bonne bouche, la première page de la Genèse en chinois (l'une des mes colocs est chrétienne non pratiquante). Shen shuo : "yao you guang", jiu you le guang. Où "guang" signifie "lumière".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article