Pudong, Lujiazui (encore)

Publié le par Vuille

Le quartier de la finance dans le district de Pudong, le Lujiazui, c'est vraiment pas folichon comme ambiance, de jour comme de nuit. J'ai eu l'occasion d'y repasser depuis l'article du 18 février 2006. Si l'on fait abstraction des pieds de la Tour de la télévision (on y trouve toujours des touristes, chinois ou occidentaux), les parcs, les trottoirs et les quais sont presque vides. Quant au trafic automobile, c'est une zone de transit empruntée par les bus des banlieues et les taxis qui traversent Lujiazui pour rejoindre le Bund et le Puxi (y a un tunnel très pratique pour passer sous la rivière Huangpu à cet endroit).


Cette absence de vie confère un aspect surréaliste aux tours plantées au bord du parc Lujiazui. Ces tours font tantôt penser à des images de synthèse projetées sur écran géant ou à d'immenses maquettes vides de tout contenu.


C'est que l'ensemble du quartier est une création sans âme voulue aux forceps et au pas de charge par les responsables politiques au début des années 90. Il s'agissait alors d'étendre la ville en exploitant les surfaces encore disponibles à l'est. Voici en effet à quoi ressemblait la zone en 1990.



Mon passage dans le quartier de la finance m'a permis de contrôler l'avancement des travaux sur le Shanghai World Financial Center (492 mètres de haut, juste à côté du JinMao), dont l'ouverture est prévue pour début 2008. Et ça avance vite. La première photo a été prise le 18 février, la seconde le 9 mai 2006.



Et voilà à quoi ressemblera ce décapsuleur géant en 2008.



En outre, j'ai fait une découverte intéressante sur les quais du quartier de la finance : à cet endroit la rivière Huangpu (97 kilomètres de long, 400 mètres de large et 9 mètres de fond, en moyenne...) découvre une plage d'une quinzaine de mètres de large. Bon, ça donne pas vraiment envie de s'y étendre pour prendre un bain de soleil. En revanche, c'est un intéressant piège aux très nombreux bateaux qui naviguent sur la rivière de jour comme de nuit. J'ai attendu une petite heure qu'un navire s'échoue à mes pieds en mangeant une glace Häagen-Dazs (comment ont-ils réussi à s'imposer jusqu'en Chine avec un nom pareil ceux-là). En vain. Les marins doivent être au courant.

Au fond sur la photo, le Bund Center dont je recommande encore une fois le bar CJW au 50ème étage (voir article du 30 mars 2006).

Publié dans Visites

Commenter cet article