Police Spéciale

Publié le par Vuille

En chinois, police se dit "Jing Cha", bien que les voitures de police n'affichent le plus souvent qu'un modeste "Gong An" qui veut dire sécurité publique, mais qui a surtout l'avantage de comporter beaucoup moins de traits que "Jing Cha" et d'être mieux lisible sur le capot. Et "Te Jing", qu'est-ce que ça veut dire alors ? Et bien cela veut dire police spéciale ...

Et c'est exactement ce qui est écrit sur ce fourgon aux vitres teintées et à la grappe d'antennes hautes fréquences style grandes oreilles de Pékin. Or ce fourgon se traîne depuis quelques temps dans mon quartier.

Dans un pays comme la Chine, la police spéciale ne peut qu'avoir comme mission de traquer les éléments contestataires.

Si j'assiste à une interpellation, c'est promis, je filmerai la scène avec mon téléphone portable puis j'interviendrai (en shanghaien naturellement) pour exiger que l'article 35 de la constitution chinoise (voir article du 2 mai 2006) soit pleinement respecté. Si nécessaire, et comme arme ultime, je brandirai ma carte de légitimation de l'Ordre des avocats vaudois.


Mais, attendez... maintenant que j'y pense, depuis quelques temps il y a de la friture sur mes conversations Skype et ma ligne Internet est particulièrement lente... Et si c'était moi qu'ils surveillaient ? Ca expliquerait le regard bizarre de la gardienne de l'immeuble... En fait, ils n'attendent qu'un dernier faux pas pour bloquer l'accès au blog et emmener son auteur dans une clinique de rééducation. Allez, on va leur faire ce petit plaisir. Merci de lancer des recherches et des actions de soutien depuis la Suisse. J'espère que Micheline aura le bon goût d'adresser à son homologue chinois sa "profonde inquiétude quant au sort réservé à l'un de ses ressortissants".

TIBET LIBRE - TAIWAN INDEPENDANT - VIVE LE MULTIPARTISME - TIAN AN MEN A ETE UN BAIN DE SANG - FALUN GONG C'EST UNE RELIGION SYMPA COMME TOUT - EGALITE POUR LES MIGRANTS - LIBEREZ VOS PRISIONNIERS POLITIQUES - LA PEINE DE MORT TUE - A BAS LA JUNTE AU POUVOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article