Organisation de coopération de Shanghai (OCS) [QT]

Publié le par Vuille

Hier, c'était un grand jour pour la démocratie et les droits de l'Homme à Shanghai. Le Commandant Hu Jintao invitait en effet ses nouveaux amis le Général Poutine et le sympathique Mahmoud Ahmadinejad (le "Président" iranien) lors d'un sommet intitulé "Organisation de coopération de Shanghai" dont le but officiel est la lutte contre le terrorisme (attention, par "terroristes", il faut notamment ici entendre le mouvement séparatiste tchétchène ou les adeptes de Falungong). Mais le but officieux serait bien plutôt de parler pétrole et de créer les bases d'une organisation asiatique, avec l'Inde également, pour contrecarrer l'OTAN.

Résultat du goûter entre potes, 60'000 agents de police en plus à Shanghai (de quoi en mettre un par taxi shanghaien tout de même) et la fermeture temporaire de l'arrêt de métro de Lujiazui (là c'est plus grave, un peu comme si les TL bloquaient tout trafic à Georgette). Et puis aussi congé pour les écoles et l'administration, histoire de dégager un peu les artères de la ville pour le passage des convois.

Zut, c'était sur invitation et j'ai oublié de prendre avec moi ma carte de légitimation de l'Ordre des avocats vaudois !


J'ai également lu qu'ils avaient préventivement placé sous résidence surveillée tous les contestataires potentiels du coin. Avec soulagement, j'ai pu sortir de mon trou malgré tout. J'en ai profité pour marquer mon désaccord en chantant bruyamment en shanghaien des slogans hostiles aux régimes présents. J'ai repris la liste de l'article du 13 juin 2006 et ajouté :

TCHETCHENIE LIBRE ET INDEPENDANTE - LES VICTIMES DES IMMEUBLES MOSCOVITES PLASTIQUES, DU THEATRE DE LA DOUBROVKA ET DE L'ECOLE DE BESLAN REMERCIENT LES FORCES SPECIALES RUSSES - LE CORAN NE PRESCRIT PAS LE MEPRIS DES FEMMES

(si cette vidéo n'a pas de son, c'est la faute au Minolta Dimage utilisé. Retrouvez bientôt une version sonore des vidéos sur ce blog en effectuant un don sur mon CCP, mention "vuilleblog")



Après cette petite performance, je suis allé m'expliquer avec quelques uns des 60'000 agents de police présents. Lorsqu'ils ont compris à qui ils avaient à faire, ils ont proposé de me ramener à mon domicile avec leurs plus plates excuses, ce que j'ai accepté.

Commenter cet article

begu 16/06/2006 15:17

Ca se confirme, vuille, t'es pas bien dans ta tête !