Festival du film de Shanghai et faire ça bio [QT]

Publié le par Vuille

- Ouverture samedi du 9ème Festival du Film de Shanghai présidé par Luc Besson (échange de bons procédés avec la France, c'est le Chinois de Hong Kong Wong Kar-Wai qui présidait le festival de Cannes 2006).

Cette année, le réalisateur Ang Lee a été primé pour sa contribution au cinéma CHINOIS à l'étranger. Précisons que Ang Lee n'est pas chinois, mais taïwanais, ce qui n'a pas tout à fait la même signification suivant le côté de la double rangée de missiles sur lequel vous vous trouvez.

Mais Ang Lee c'est surtout le réalisateur de Broke Back Mountain (voir l'article du 18 avril 2006). Voilà une bien longue introduction pour justifier cette parodie.



- Un gratte-ciel, par quoi on entend ici un immeuble de plus de 152 mètres de hauteur, pèse plusieurs centaines de milliers de tonnes réparties sur une petite surface au sol. Contrairement à New York par exemple, le sous-sol de Shanghai est composé de terre molle sur une épaisseur de 300 mètres, formée de sable et de limon accumulés par le fleuve Yangtsé depuis plus d’un millénaire. Selon l'excellent www.techno-science.net, les près de 4000 gratte-ciel actuels  de Shanghai engendrent un affaissement du terrain de 1.5 cm par an en moyenne, allant jusqu’à 3 cm par an dans le quartier financier de Lujiazui. Les environs du gratte-ciel Jin Mao de 421 mètres connaîtraient même un affaissement annuel de 6.3 cm ! Ce qui affecte naturellement la structure la ligne 2 du métro qui passe juste dessous.

Et bien la situation va s'améliorer prochainement. En plus des 3000 nouveaux gratte-ciel planifiés, Shanghai espère en effet planter sur son sol d'ici 2015-2020 une tour de 1228 mètres, mal nommée Tour Bionique, pouvant loger 100'000 habitants sur 300 étages. Et voilà toute une partie de la Chine qui va sombrer devant les Nippons ! A moins d'utiliser du balsa pour la superstructure et de soumettre à un régime minceur chaque habitant (dont la prise de 1 kilo en moyenne engendrera à elle seule un poids supplémentaire de 100 tonnes !).

Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article