Fake Market, dernière

Publié le par Vuille

C'est la nouvelle de la semaine (confirmée par mes coloc chinoises, donc assez plausible), le gouvernement souhaiterait fermer définitivement le Fake Market à la rue Xiangyang dans le centre pour début juillet 2006 (demain donc). Comme son nom l'indique, le Fake Market, c'est le marché du faux : DVD pirates, copies de marques de vêtements, chaussures ou lunettes, fausses montres suisses.

Les raisons avancées de cette fermeture sont multiples : pression des grandes marques internationales (qui ont pignon sur rue juste à côté sur la prestigieuse Huahai Lu), engagements pris avec l'OMC ou désir de valoriser la parcelle concernée en plantant encore quelques tours. Je crois plutôt au projet immobilier. De toute manière, à moins de fermer TOUTE la ville, Shanghai proposera toujours des faux. En fait, le Fake Market ce n'était qu'un concentré de ce que je trouve au pied de mon immeuble en cherchant un peu (notamment les DVD pirates comme M:I:III ou le DaVinci).

Perso, j'y trouve pas un très grand intérêt. Mais j'ai quand même fait des photos pour vous. Comme vous pouvez le voir, il y avait du monde malgré la chaleur étouffante et les vendeurs cassaient les prix.

D'abord, on annonce la couleur en précisant que vendre des faux c'est pas bien (tiens, j'ai déjà vu cette affiche quelque part).


Et depuis Central Huahuai Lu, on part direction sud dans le marché.



Voici le revendeur officiel de baskets Puma ...


Et le bijoutier qui vous vend des Patek Philippe (avec un joli mouvement bien foutu visible sous le verre) pour l'équivalent de 10 francs (si bien négociées, les fausses Swatch sont à 3 francs). La pression des marques suisses a eu déjà un certain effet : même au Fake Market les fausses montres suisses sont dans des tiroirs que l'on peut rapidement fermer au cas où.


Et enfin les lunettes Gucci et autres ...



Donc si j'ai bien compris, j'achète le stylo Montblanc au Fake Market (parce que c'est moins cher, suis pas bête, hein) et puis lorsqu'il ne fonctionne plus, je vais demander à être remboursé dans la boutique officielle à 25 mètres à vol d'oiseau. C'est bien ça ?

Publié dans Visites

Commenter cet article