Apprentissage du chinois écrit [QT]

Publié le par Vuille

Apprendre les idéogrammes chinois n'est pas une mince affaire. J'ai lu quelque part sur Internet que cela péjorait les petits Chinois en comparaison internationale. Imaginez qu'au lieu d'apprendre nos bons vieux 26 caractères pour obtenir le "permis plume" vous ayez à en apprendre au moins 2'000 pour pouvoir vous exprimer correctement. En outre, contrairement à la plupart des caractères de notre alphabet, les caractères chinois sont composés de nombreux traits. Avec cette masse d'informations à traiter, c'est évident que les petits Chinois apprennent leur langue au préjudice d'autres matières.

Pour illustrer cette difficulté, voici un outil d'apprentissage géant pris en photographie sous format panoramique (vous pouvez vous déplacer en maintenant le bouton droit de la souris enfoncé et zoomer avec les touches Majuscule et Contrôle). Il s'agit des murs d'une pièce consacrée à l'apprentissage du chinois écrit. Les murs sont recouverts de 45 panneaux de "sagex" de 1 X 0,5 mètre, soit 22,25 m2 au total. Sur ces panneaux, 4'000 cartes de visite plastifiées sur lesquelles est à chaque fois imprimé un caractère chinois, les cartes étant accrochées à l'aide de 16'000 coins pour photo. Les caractères sont classés selon notre ordre alphabétique. Ce projet ambitieux permet à un observateur placé au milieu de la pièce de contempler (et d'apprendre) l'ensemble des caractères d'un dictionnaire d'un seul coup d'oeil. Honnêtement, je ne suis pas certain qu'il m'ait été très utile. En revanche, il ne m'a pas coûté que du temps (je n'ai pas eu de prix de gros pour les coins photo).



Retrouvez la technique utilisée pour répertorier les idéogrammes dans des dictionnaires sous ce lien.

Commenter cet article

biboul 08/11/2006 22:33

T'es givré Vuille, faut te faire soigner ...