Bagnoles

Publié le par Vuille

Dans ce pays communiste, le droit de posséder en pleine propriété sa propre voiture n'a été accordé au peuple qu'au milieu des années 90 seulement et ce n'est qu'au début de ce millénaire que leur nombre a véritablement explosé. De 6 millions en 2000, on compte aujourd'hui plus de 20 millions de véhicules privés aujourd'hui. Chaque jour, 1500 voitures seraient vendues dans la seule capitale Pékin. Les Chinois, qui sortent de plusieurs décennies de privations, sont fiers de leurs voitures, symboles capitalistes d'un pays moderne et développé. Et le gouvernement favorise le tout en maintenant le prix du litre sous les 5 yuans (80 centimes).

La voiture, c'est peut-être le seul objet propre et pas décrépi sur la voie publique à Shanghai. Quelques photos prises sur le parking du supermarché.

Ma colocataire Liu achètera prochainement la polo made in China, disponible en 4 coloris pour un prix un peu inférieur à celui payé en Europe; sa soeur en a déjà une et elle dit ne plus pouvoir s'en passer. Finalement, Liu a opté pour une caisse sur roue chinoise à motorisation made in japan. Elle ne s'en fiche de savoir que les marques chinoises sont aussi les moins sûres.



Le groupe allemand Volkswagen est très présent sur les routes chinoises, car il a été le premier a construire des voitures en Chine pour le marché chinois avec la légendaire "Santana". Pour preuve, les taxis et la police qui en sont équipés à 80 %. Les Passat et Audi A6 sont le haut de gamme allemand fabriqué en Chine.



Mais les Ricains gagnent du terrain avec leurs Buick et autres Chevrolet made in China. La Buick noire c'est LA voiture du membre du parti influent par excellence. Quant aux Japonais et aux Coréens, leurs marques sont bien présentes. Pas de françaises ou d'italiennes en revanche. Et les Chinois, qui savaient déjà construire des camions, se lancent maintenant avec leurs propres marques bon marché.



Mais le nec plus ultra pour frimer, c'est les marques importées non fabriquées sur sol chinois: au prix étranger majoré d'une taxe de 50 % à l'importation. Deux exemples avec un Hummer et un coupé Benz à plus de 100'000 dollars avec les taxes. Et avec des plaques de Shanghai qui sont les plus chères de Chine car frappées d'une taxe de 5'000 dollars.

Commenter cet article