Election de Mister flic, Shanghai Daily et Lupu 4am

Publié le par Vuille

- Policier en Chine, une profession d'avenir. Pour motiver les foules, on élit chaque année l'agent le plus aimé; voici les deux candidats retenus pour Shanghai. Expérience faite, il y a tellement peu de problèmes de sécurité par ici que l'on sent bien que la police du peuple (omniprésente, même le papa de Na en est) a pour principal rôle d'assurer l'encadrement de celui-ci; c'est la relève des comités de quartier qui perdent leur influence en matière de surveillance des comportements de chacun. Rappeler au peuple l'hypothétique menace sécuritaire s'apparente aux niveaux d'alerte terroriste aux Etats-Unis. L'analyse faite par Michael Moore vaut ici également : à force, le pékin lambda déconnecte volontairement la zone de pensée de son cerveau et se place en état neurovégétatif.



- Ah, les articles du Shanghai Daily ! Torchon anglophone local, il n'est utile que pour connaître quelques chiffres statistiques ou l'avancement des grands travaux shanghaiens. La dernière farce propagandiste en date, c'est la comparaison par son réd'chef de la démocratie américaine avec la "démocratie" chinoise (les guillemets sont de vuilleblog, encore une fois, pour remettre les pendules à l'heure, le PCC n'en est actuellement qu'à expérimenter une forme de vote et de débat démocratique au seul sein du parti unique, dont les membres ne représentent grosso modo que 5 % du peuple). Et le réd'chef de prétendre fièrement que la "démocratie" chinoise est meilleure que la démocratie américaine car son exercice ne rend pas nécessaire la dépense de millions de dollars en campagnes électorales. Euh... quelqu'un peut expliquer au monsieur que tout débat démocratique libre et que toute élection de candidats indépendants, soit non cooptés contrairement à la Chine, nécessite des dépenses dans une société moderne ?


- Pour la route, voici encore une dernière du pont Lupu depuis mon appartement à 4 heures du matin.

Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article