Formule 1 - Le Grand Prix de Chine est tombé sur la tête

Publié le par Vuille

Cliquez sur ces liens pour un compte rendu détaillé du Grand Prix de moto 2007 et du Grand Prix de Chine 2007.

Ce week-end, c'est le "Formula 1 Sinopec Chinese Grand Prix" à Shanghai. Un grand duel entre Alonso et Schumacher, qui ne l'a jamais remporté et qui compte bien le faire pour l'avant-dernière course de sa carrière. Comme je n'y étais pas (car malheureusement encore sur sol suisse), je ne vous parlerai pas de la course, mais du terrain de jeu utilisé par les coureurs. Les autorités ont voulu d'un circuit ayant la forme du caractère chinois "Shang" qui signifie "haut", "premier" ou encore "s'élever", mais qui est surtout le "Shang" de Shanghai.


En langage autoroutier dessiné au rouleau compresseur, les trois élégants traits du caractère "Shang" deviennent une boucle avec un bon nombre de renflements peu conformes à la calligraphie orthodoxe chinoise. Le plan ci-dessous compte 16 virages, soit 8 à gauche et 8 à droite, mais j'ai lu ailleurs sur Internet qu'il y en avait seulement 7 dans chaque direction. Bon, difficile de se faire une idée précise sans courir soi-même le parcours. L'essentiel c'est que 7 + 7 c'est pas mal (7 se prononce "Qi" en chinois et "Qi" signifie également l'énergie de vie que l'on retrouve dans le système d'exercices chinois "QiGong"). Mais 8 + 8 (deux fois le chiffre porte-bonheur par excellence), c'est encore mieux.


En accro de Google Earth, je vous livre également le positionnement de la boucle et les photos aériennes disponibles. Le problème, c'est que celles-ci remontent à 2002 environ. Et le circuit n'est en fonction que depuis le 26 septembre 2004, date du premier Grand Prix organisé de la Fédération Internationale Automobile (ils ont signé pour 7 ans...). Pas facile donc de repérer ce "Shang" de bitume. Je l'ai finalement trouvé au nord-ouest du centre, dans le district de Jiading, juste à côté du périphérique de banlieue, alors encore en construction (à près de 30 kilomètres à vol d'oiseau de People Square, c'est le périf après le périf "externe" en rouge dans les articles des 30 mai et 5 juin).


Ci-dessous la piste en construction et un zoom sur la zone d'arrivée-départ, une belle ligne droite sur le deuxième trait de "Shang" avec ses gradins qui sortent déjà clairement de terre.


Le gros problème dans tout ça, c'est que le "Shang" de goudron est orienté sud-nord, c'est à dire qu'il est à l'envers sur la tête si on l'observe sur une image satellite ordinaire avec le nord en haut et le sud en bas. Bein mince alors ! "Shang" devient "Xia" son exact contraire qui veut dire "dessous", "inférieur" ou "descendre". Ah, c'est pas Feng Shui du tout ça !

Commenter cet article