Le concept de "propreté" à Shanghai

Publié le par Madame Vuille

Première journée mémorable à  Shanghai: la visite de notre nouvel appartement... on l'a choisi car il est bien situé (assez centré et surtout les copines chinoises sont dans la tour d'à côté), nous avons un salon (ce qui n'est pas forcément habituel dans cette catégorie), deux chambres d'amis et il n'est pas cher. Disons que pour une courte période ça devrait aller ... 

Seulement en y regardant d'un peu plus près, j'hésite entre partir en courant ou m'enfermer pour pleurer : personne ne peut imaginer l'état de saleté en général et dans la cuisine en particulier !!! On nous assure pourtant qu'il a été nettoyé !!! On est peut-être des étrangers mais ce n'est pas une raison pour nous prendre pour des imbéciles: non seulement les précédents locataires n'ont fait aucun nettoyage (il restait même des oeufs dans le frigo) mais en plus je parie qu'ils n'ont jamais nettoyé leur appart !!! En bonne ménagère suisse que je suis, fan de Betty Bossy et un peu maniaque sur les bords, j'essaie de me ressaisir en me disant que je suis en Chine et que si je veux vivre ici, il va falloir que je m'adapte ... D'ailleurs, est-ce que nous n'exagérons pas un peu en Suisse ?

On respire bien fort et on se dit qu'il doit bien y avoir une solution. Chez nous, on ferait venir une entreprise de nettoyage spécialisée dans la désinfection ... mais alors qu'est-ce qu'on attend pour le faire ? Vu le prix de l'appart on peut bien se payer ça ... Après de nombreuses recherches infructueuses sur internet et après avoir demandé de l'aide à nos contacts chinois sur place, on arrive enfin à arranger en urgence 2 soirées de nettoyage par des pros. Ouf, je suis sauvée !!!

Le lendemain soir, quand une équipe de chinois se pointe devant notre porte à l'heure fixée avec l'entreprise de nettoyage, je suis sur le point de leur dire qu'ils se sont trompés car moi j'attends des pros avec un gros aspirateur, des tas de produits super efficaces et introuvables dans le commerce, des chiffons en microfibres ... Mais non, c'est bien eux: 3 jeunes filles et 1 gars, avec en tout et  pour tout 1 seau, quelques vieux bouts de linge en coton déchirés et 2 bouteilles de produit de nettoyage style "Cif" ... Là je laisse tomber mon désir de perfection et me dis qu'il vaut mieux en rire ... Et qui sait, peut-être serai-je surprise en bien ? Après leur avoir donné les instructions, nous partons manger. Tant mieux car je ne préfère pas voir que le torchon qui a nettoyé les WC est le même que celui utilisé pour les armoires de la cuisine ...

La cuisine avant ...

... et après le passage de l'entreprise de "professionnels".

Les photos ne rendent que partiellement l'état de l'appartement ... Il faut imaginer les fenêtres à moitié cassées et opaques, des traces de verres posés sur la table du salon, une couche de crasse noire partout, sans compter les 4 sacs poubelles de 90 litres de vieilleries que nous avons dû jeter et l'odeur de vieux gras nauséabonde émanant de la cuisine !!!

Et que penser de la vue depuis le salon côté lac ...

... et côté montagne.

Publié dans Mode de vie

Commenter cet article

Bob The Builer 07/11/2006 09:38

Allez allez Mme Vuille, il ne faut pas désespérer. Le soleil radieux qu'on aperçoit sur les photos devrait largement consoler le coeur des petits suisses.

La cuisine a l'ait vraiment grande. je sens que Mme Vuille vva s'y plaire...