Noyer le poisson

Publié le par Vuille

Le sujet du jour dans la rubrique métropolitaine du papier local est d'enquêter sur l'affectation par les responsables de la société de transport de la ville du dépôt de 3 euros exigé lorsque l'on se procure une carte à prépaiement pour acheter son ticket de métro ou de bus. La commission ad hoc défendant les droits des consommateurs n'est pas satisfaite par les réponses apportées (le dépôt serait exigé pour garantir le retour des cartes qui coûtent tout de même 2 euros pièce ainsi que dans la maintenance et le développement du système de paiement).

Fichtre, diantre, foutre ! En voilà un sujet important qui justifie l'engagement de l'ensemble des cerveaux de la rubrique métropolitaine du journal.

Je vous rappelle encore une fois que je vous parle de Shanghai en Chine et non de Lausanne en Suisse. Que l'on s'inquiète à Lausanne de ce que les TL font avec la monnaie que les automates ne rendent pas passe encore... mais que les Chinois se noient dans de pareils détails alors que l'ensemble de leur pays ploie sous un régime opaque et corrompu, alors là !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article