A en perdre son chinois (Hong Kong) ...

Publié le par Vuille

Hong Kong c'est aussi le chinois traditionnel, c'est-à-dire le chinois écrit d'avant la réforme de "l'orthographe" entreprise dans les années 50 pour faciliter le travail de l'apprentissage. Concrètement, plus de la moitié des caractères en chinois traditionnel contiennent plus de traits que leur version simplifiée utilisée en Chine continentale. Voici par exemple ce qu'on voit dans le train qui relie l'aéroport à l'île de Hong Kong ...


... ji1chang2. Faites vous-même la différence avec la version simplifiée en haut et traditionnelle en bas, ci-dessous.


Les chinois de Hong Kong, vous diront que seul le chinois traditionnel permet de retrouver le véritable sens de chaque élément d'un caractère, son étymologie, clé indispensable pour l'écrire correctement et le mémoriser facilement. Mais cette touffe de traits supplémentaires rend plus difficile la lecture des caractères qui sont souvent simplifiés de fait parce que la matrice d'une police à l'écran ne permet pas de représenter l'ensemble des traits.


Bon, moi je constate surtout que non seulement je ne comprends pas leur chinois parlé (ils parlent le dialecte cantonais ici), mais en plus ma "planche de salut" de l'écrit ne sert plus à rien dans cette ville. Heureusement, Hong Kong est officiellement parfaitement bilingue anglais. La preuve ci-dessus : pas de problème pour trouver LE spécialiste.

Commenter cet article