Les dépenses militaires d'aujourd'hui pour les guerres de demain [QT]

Publié le par Vuille

Pour les Martiens qui débarquent sur cette planète, sachez que la nouvelle super-puissance qui fera face aux Etats-Unis s'appelle la Chine. Le secrétaire d'Etat yankee John Negroponte (ci-dessous à l'ambassade de Beijing) et le coopté Ministre des Affaires étrangères chinois Li Zhaoxing ont eu l'occasion de le confirmer encore une fois lors d'un échange des plus intéressants.


Du côté Yankee, on apprend tout d'abord le projet de vendre à la province rebelle Taiwan 400 (quatre cents) missiles pour plus de 400 millions de dollars. A ce prix, c'est bien des missiles, pas des fusées de nouvel an chinois. Des missiles qui seront pointés direction la Chine naturellement.

Du côté Chink, on s'offusque de cette ingérence dans les affaires intérieures de la nation (pour mes hôtes, Taiwan fait partie de la Chine, ce n'est qu'une question de temps pour que l'on remette au pas les rebelles de Taipei). Et dans le même temps, on annonce une augmentation historique du budget de l'armée de 17,8 % à 45 milliards de dollars (chiffre officiel annoncé, les analystes planchant pour un montant deux à quatre fois supérieur).

Negroponte, en vierge effarouchée, a officiellement demandé à Beijing plus de transparence sur l'affectation de ses dépenses. Ce gars a un talent d'acteur exceptionnel pour parvenir à formuler une demande pareille sans éclater de rire. Comme si les Ricains avaient l'habitude de publier les détails des listes d'achats de Noël de leurs bidasses dans la feuille d'avis officiels de Washington.

En tous les cas, ça promet !

Et pour détendre l'atmosphère, je vous propose une tranche de Lambiel sur les problèmes de dépenses militaires suisso-suisses. Ca me fait penser qu'il faudrait que Samuel Schmidt augmente son budget en prévision d'une invasion de Chinois par l'est. Ca c'est une vraie menace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article