Maglev (suite) [QT]

Publié le par Vuille

L'histoire du train à sustentation magnétique allemand (appelé encore Maglev ou Transrapid; cixuanfu lieche en chinois; ici, ou encore sur vuilleblog) restera encore longtemps associée à la mégapole de Shanghai. Malgré le crash, les autorités entendent prolonger la ligne actuelle Longyang road - aéroport international de Pudong jusqu'à la gare du sud, en passant par le site de l'expo 2010, et au-delà jusqu'à Hangzhou vers le sud ouest et jusqu'à l'aéroport de Hongqiao vers l'ouest. Tout un programme ! Voici à quoi pourrait ressembler le parcours de Longyang road à la gare du sud (non encore construite sur les photos satellites utilisées pour la simulation).




Il n'y a rien qui vous frappe ? Vous voyez toutes les habitations sur le parcours ? C'est que contrairement à la section existante Longyang road - aéroport international de Pudong, la prolongation du Maglev traversera des zones déjà construites. Et la densité des constructions sur le parcours est même plus importante aujourd'hui, les photos satellite utilisées remontant à au moins deux ans.

Ce qui m'amène au deuxième objet de cet article : le réveil des internautes qui condamnent la prolongation du Maglev sous la bannière no-cf (ou littéralement non au "cifu", abréviation pour train à sustentation magnétique en chinois). Attention, ce site a été censuré.


Et ils ne sont pas tendres avec les autorités taxées de vouloir faire une politique de prestige sur le dos de leur santé en voulant réaliser au pas de charge (d'ici 2009...) et sans consultation populaire une installation irrationnelle qui ne facilitera même pas les transports dans la ville.

Car en plus de l'ensemble des maisons à raser gratis (les ordres de déplacement ont déjà été communiqués et la procédure devrait se terminer fin mai 2007, le rêve pour un entrepreneur, non?), ceux qui conserveront leur habitat devront accepter de vivre plus près des rails encore, la distance de sécurité étant réduite à 25 mètres, contrairement à celle de 100 mètres sur le parcours existant de Pudong. Ce qui fait dire à un internaute que le Maglev à Shanghai c'est "un train - deux systèmes" (bon jeu de mots avec le "un pays deux systèmes" du gouvernement schizophrène de Beijing).


Les internautes ont interpelé Angela Merkel. Ce qui leur a valu un article dans le Spiegel. Mais je ne vois pas Merkel bouger le petit doigt. Y a trop d'intérêts économiques en jeu, trop de places de travail en péril côté allemand. Et du côté chinois, avec tout le foin de l'expo 2010, je vous parie que le site www.no-cf.org sera prochainement inaccessible...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article