Burn, Mao, Burn ! [QT]

Publié le par Vuille

Le Temps d'aujourd'hui nous fait tout un article sur l'incendie du portrait géant (6 mètres sur 5 pour deux tonnes à sec tout de même) du grand Timoniais Mao (aussi appelé le dictateur sanguinaire des peuples), incendie qui a pris samedi 12 mai dernier, 18 heures 55 sur la place Tiananmen, devant pas mal de témoins. Un incendie tout ce qu'il y a de plus intentionnel, puisque c'est l'admirable Gu Hai'ou, chômeur de profession, qui l'a déclenché en laissant choir malencontreusement un engin incendiaire dessus. Chine Nouvelle, l'organe de propagande par ici, précise que Gu Hai'ou avait reçu un traitement en hôpital psychiatrique l'année dernière. Evidemment, aucune personne saine d'esprit ne pourrait commettre un acte pareil. Et de faire le parallèle avec le journaliste Yu Dongyue qui en a pris six ans pour avoir jeté des oeufs pourris sur le même portrait au plus fort des événements de 1989.

Aucune personne saine d'esprit ? Six ans pour des oeufs pourris ?

Et bein alors, comment juger l'état psychique du type dans la vidéo ci-dessous et puis combien on lui met, dix ans, quinze ans ?




Bon, avec tout ça, moi, je regrette Frédéric Koller qui nous pondait des articles un peu plus intéressants lorsqu'il tenait le poste à Beijing avant d'être promu responsable de la rubrique internationale du papier. Mais c'est ça le risque quand on est bon : on vous offre une promotion et hop vous atteignez votre seuil d'incompétence.

Publié dans Délires

Commenter cet article

bedoum 14/05/2007 12:39

Perpet