Travailler en équipe, Passer à l'Euro et Poste en Chine

Publié le par Vuille

- Bosser à plusieurs c'est plus sympa. Trois gaillards pour changer une ampoule, 10 vendeuses pour vous dire dans les rayons que ce que vous cherchez n'existe pas, et 6 types pour regarder un septième poser une enseigne lumineuse.



- Faut arrêter de fumer du franc suisse maintenant et passer à l'euro. Le franc suisse, plus personne l'utilise. C'est même plus une valeur refuge. Et lorsqu'on essaie de changer sa plus grosse coupure dans une succursale de banque à Shanghai, on crée un véritable branle-bas de combat au guichet (c'est qui Jacob Burckhardt d'abord, hein?).



- La poste chinoise est merveilleuse d'inefficacité. Pourtant, contrairement à sa petite cousine helvétique, elle ne peut s'endormir sur l'oreiller de paresse d'un monopole. Même les lettres de moins de 100 grammes (la limite du monopole en Suisse depuis 2006) sont systématiquement confiées à des entreprises privées. Des entreprises privées dont le personnel se compte parfois sur les doigts d'une main et qui n'ont sans doute jamais entendu parler du concept de responsabilité civile (euh, il est où le formulaire à remplir pour les envois perdus?). On ne peut pas tout avoir.

Publié dans Brèves de comptoir

Commenter cet article