Shanghai est un Hammam - consommation d'eau et d'électricité à Shanghai

Publié le par Vuille

Cet été, Shanghai risque bien de battre son record du 12 juillet 1934 en passant la barre des 40,2 degrés de température.

40 degrés à un taux d'humidité de 85% c'est bien pire que 50 degrés à 60% d'humidité.

C'est la différence entre le hammam (température de moins de 50°C, humidité de 100%) et le sauna (température de plus de 50°C, humidité ne dépassant pas 55%). A choisir, je préfère entrer dans un sauna en complet-cravate. Et c'est pas parce que l'air sec permet de voir les gratte-ciel deux blocs plus loin.


Les conséquences de la canicule en chiffres :

- Shanghai a vécu un pic de consommation de 10 millions de mètres cubes d'eau en une seule journée. A titre de comparaison, la consommation annuelle de la grande région lausannoise (270'000 habitants) est de 35 millions de mètres cubes d'eau. Si l'on divise ces 35 millions par les 365 jours d'une année non bissextile, puis on les multiplie par 74 fois plus de gosiers à assouvir, on obtient le chiffre de 7 millions de mètres cubes d'eau par jour.

- Question électricité, le shanghaidaily parle d'un pic de consommation de 20 millions de kilowatts, 20 mille mégawatts, ou 20 gigawatts. A titre de comparaison, j'ai trouvé sur le net que la France, plus de 3 fois la population de Shanghai, avait connu un pic de consommation électrique de 84 gigawatts en janvier 2005.

Publié dans Mode de vie

Commenter cet article