Emballages, bières et ascenseur

Publié le par Vuille

- Le cabas Migros en papier, ils connaissent pas. On en est encore à l'ère du tout sacs en plastique. Et presque un sac par article acheté... Ils font la même chose pour les biscuits, ceux-ci étant souvent individuellement emballés dans l'emballage principal. Frein aux boulimiques garanti.


... Heureusement, les grands classiques restent consommables d'une seule fournée sans dépouillage préalable des dragées.



- Dégustation et classement totalement arbitraire de six bières choisies au hasard dans un supermarché. De gauche à droite et de bas en haut la LanDaiJiTuan Blue Diamond (3.10 Yuans) et ordinaire (2.80 Yuans), la sempiternelle QingDao (orthographie TsingTao pour l'exportation, 3.50 Yuans), la SanDeLi (orthographiée Suntory, d'origine japonaise, mais brassée en Chine, 2.40 Yuans), la QingChun (Kirin, la plus chère à 4.30 Yuans, également d'origine nippone) et la JinLiPi (orthographiée Reeb, 2.80 Yuans). Résutat du classement, TsingTao, pourtant première bière industrielle brassée en Chine (après sa fondation par des hommes d'affaires allemands et anglais en 1903) est bonne dernière, car beaucoup trop fade à mon goût.




- Dans mon immeuble (voir articles des 8 et 10 avril), et sans doute un peu partout dans le coin, on fait durer le matériel le plus longtemps possible. Voici comment résoudre le problème récurrent des doigts sales qui finissent par rendre illisibles les touches de la cabine d'ascenseur. Une couche de typex sur les chiffres et, parce que même le typex ça part au bout d'un moment, un morceau de ruban adhésif sur chaque chiffre. Je ne VEUX PAS savoir comment ils procèdent pour les services de la mécanique de l'ascenseur !

Publié dans Brèves de comptoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article