La saison des pluies des prunes

Publié le par Vuille

Depuis deux jours, nous voici dans la saison "des pluies des prunes" qui devrait durer un mois. Des prunes parce que c'est également à cette période qu'elles arrivent à maturité. Des pluies parce que l'humidité ambiante devient tellement importante qu'elle finit par tomber lourdement sur nos têtes pour transformer la ville en un bain vapeur géant (un hammam pour être plus précis). Oui, c'est bien ça, on a le droit soit à une lourde humidité ambiante empêchant de voir les gratte-ciel au-delà de deux ou trois blocs (une belle journée de chien), soit à une longue pissotière moite de vapeur gazeuse précipitée à l'état liquide (une sale journée de chien).


Et il ne faut pas compter sur un bel orage pour rafraîchir l'atmosphère ! A peine passées de l'état gazeux à celui liquide, les molécules H2O se refont un cycle complet après avoir heurté le bitume brûlant.

Publié dans Mode de vie

Commenter cet article