Le cirque des jieaux a déjà commencé ...

Publié le par Vuille

A bientôt un an jour pour jour du lâcher des athlètes à Beijing (le 08.08.08 à 08.00 pm, babababa en chinois, chiffre porte-bonheur par excellence), aujourd'hui couverture du marathon de l'achat des billets de la cérémonie d'ouverture.

Une cérémonie d'ouverture dans un stade dessiné par des Bâlois pouvant accueillir 100'000 personnes qui se seront en principe préalablement délestées de 5000 yuans (500 euros), ce qui fait tout de même 50 millions d'euros dans la poche des organisateurs rien que pour le lever de rideau.

La course commence par la création d'un compte individuel nécessitant un domicile en Chine. Chaque compte ne peut acheter qu'un unique billet par événement. Les seuls moyens de paiement acceptés sont les cartes de crédit visa ou le débit direct sur un compte à la Banque of China. Et une même carte visa ou un même compte à la Banque of China ne peut acheter qu'un seul et unique billet ...


Puis vient la procédure d'attribution du billet. On nous parle d'une loterie qui verra, ou non, mes cartes visa débitées de 500 euros entre le 1er août et le 30 septembre 2007. Et puis dans les trois mois suivants, je recevrai le ou les billets payés. Parce que le plus sympa dans cette course, c'est que je ne suis même pas sûr que Monsieur ET Madame vuille pourront faire le déplacement de Beijing.


Bon, si je n'ai pas de billet, je pourrai toujours tourner ma veste et annoncer à mes amis que je boycotte ces jieaux. Si j'avais une conscience, le site de reporters sans frontières me donnerait des raisons de le faire tout de suite. Internautes hors Chine profitez, ce site n'est pas accessible en Chine !

Commenter cet article

sang d'encre 03/08/2007 09:59

Les architectes Herzog et De Meuron sont des stars. J'adore leur style tout en courbes trop bien maitrisé.

J'espère qu'à ce prix là, la cérémonie sera belle, mais aux vues de ce qu'ils avaient déjà présenté à la cloture d'Athene ca devrait être magnifique... démesuré comme toujours avec les chinois.