Le jeune étudiant en chinois

Publié le par Madame Vuille

Phénomène très à la mode aujourd’hui : les parents envoient leur ado boutonneux en Chine pour, officiellement, apprendre le chinois. En réalité, il apprend surtout à faire la foire. L’ado, en totale errance, se cherche une place, une matière d’études et surtout... un/e copain/ine... Il profite de son séjour en Chine pour s’éclater - c’est à ça que ça sert les séjours de langue non?! - mais là c’est carrément grave car faire la fête à Shanghai c’est facile et pas cher!

shots.jpg
Après 4 heures de cours, il rentre, parfois en taxi, dans son immense appart en collocation ou dans son studio de luxe (ici c’est moins cher et de toute façon papa paie) et se repose en regardant un dvd, en allant boire un café au Starbuck ou, si c’est une fille, en faisant un tour au fitness. Après un rapide et pas cher repas dans un ptit chinois du coin, la vraie vie commence avec une soirée “all you can drink” c’est-à-dire que pour 10 euros environ l’ado peut se défoncer la tronche sans limite et ensuite montrer sa vraie nature, celle d’un gars cool qui assure! De retour à la maison au petit matin, le livre de chinois est toujours à la même place dans le sac (et y restera jusqu’au prochain cours) et l’heure du réveil approche dangereusement. C’est pas grave, l’ado, libre de toute obligation, décide de n’aller au cours qu’à 11h30... c’est cool la vie en Chine!!! Sans compter que pendant les cours, l’ado prolonge les pauses à sa guise, rentrant et sortant de la salle de classe comme bon lui semble.... quand il en a marre de raconter sa vie de débauche à son voisin... à haute voix bien sûr! Que dit le prof? Rien... tant que papa paie.

NB :
ça devient plus difficile de glander en Chine sans risquer l'expulsion ...

Commenter cet article