Le Basket

Publié le par Vuille

Les jeunes Chinois adorent le basket. Il suffit d'allumer la télévision ou de visiter un magasin de sports pour s'en rendre compte. Et, à Shanghai, y a partout des terrains pour pratiquer le Lan Qiu (littéralement "panier" et "ballon" en chinois, le football se dit Zu Qiu, soit "pied" et "ballon").


Le basket n'est pourtant pas le sport que l'on recommanderait à première vue aux Chinois qui sont en moyenne plus petits que nous. En moyenne seulement. C'est qu'il y a tellement de Chinois qu'on arrive toujours à trouver quelques asperges dans le tas ! Prenez Yao Ming par exemple. Une star sur toutes les publicités ici en Chine. Yao Ming est un brillant basketteur chinois de 2,25 mètres, pivot des Huston Rockets qui domine la NBA américaine.


Et les successeurs de Yao Ming, tel Sun Yue, 20 ans, se pressent au portillon. Les meilleurs basketteurs sont issus du club pékinois Aoshen Olympian... installé à Los Angeles depuis qu'il a été exclu du championnat chinois. En effet, l'administration chinoise exerce une forte pression sur les meilleurs joueurs chinois pour qu'ils rejoignent l'équipe nationale d'ici les Jeux olympiques de 2008 et punit sévèrement les clubs récalcitrants, tels l'Aoshen Olympian.

Publié dans Mode de vie

Commenter cet article