Bourses : Domino mondial depuis Shanghai

Publié le par Vuille

Les Chinois sont des grands joueurs disposant d'importantes liquidités en yuans... mais totalement inexpérimentés en matière boursière.

Très limités dans les opportunités d'investissements hors de Chine où leur yuan a autant de valeur qu'un coupon de PQ de mauvaise qualité, Monsieur et Madame tout le monde investissent leurs économies dans la jeune et immature bourse de Shanghai, où sont cotés un nombre croissant de sociétés chinoises dont les résultats et le management sont des plus opaques.


Le risque de l'opacité du marché chinois, de surcroît par définition limité dans sa diversité puisque seulement sino-chinois, est doublé par le comportement totalement ABSURDE des investisseurs : ainsi, des titres de sociétés chinoises ont explosé le plafond des gratte-ciel lorsque le téléjournal annonçait l'emprisonnement du directeur des dites sociétés pour fraude et corruption. En résumé, il semblerait que la seule mention du nom d'une société cotée en bourse dans les medias amène les investisseurs chinois à acheter des titres, le fait que la nouvelle concernant dite société soit favorable ou défavorable n'important absolument pas...

Tout ce capharnaüm pourrait faire sourire les lecteurs occidentaux de ce blog. "Ach, ces enfants de Chinois ! Ils jouent maladroitement au petit capitaliste !"

Seulement le gros correctif du début de semaine qui a fait subir à la bourse de Shanghai sa plus importante chute depuis 10 ans a eu des conséquences sur toutes les autres places financières du monde.

En Suisse, l'indice de référence a connu sa plus importante baisse depuis 4 ans. A Wall street c'est la pire chute depuis la réouverture de la bourse après le 11 septembre 2001...

Les Chinois jouent comme des enfants et le reste de la planète financière tousse.

Et ne me sortez pas une phrase du style "je m'en fiche, je ne suis pas actionnaire". Vous l'êtes tous, au moins indirectement, par les placements de votre deuxième pilier pour commencer. ;-)

Ce domino mondial prouve également encore une fois, si nécessaire, l'importance capitale du marché chinois dans le monde.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sebor 01/03/2007 02:51

Genial j ai quelques milliers de yuans dasn ma poche, je suis nul en bourse, je suis le prototype parfait de l investisseur en Chine. Allez, faut que je trouve un nom de societe que la numerologie me conseille et je fais tout peter. Puree, je savais bien que j aurai du tirer mon 2 avant de venir ici...