Copies pirates [QT]

Publié le par Vuille

J'ai déjà parlé des tensions économiques qui ont contraint les sbires du commandant Hu à envoyer une vingtaine d'officiels chinois de haut rang à Washington pour tenter d'expliquer aux parlementaires ricains, depuis peu démocrates en majorité, qu'ils font des efforts pour laisser le yuan s'apprécier face au dollar et pour mettre fin au piratage systématique de Hollywood.

Pour faire plaisir à G.I. Joe, le régime minceur de Beijing nous a donc chassé tous les vendeurs de dvd pirates des galeries de métro. Mais ils n'ont pas touché aux boutiques bien établies dans le quartier chicos de Dagu road, au nord de People Square. Taper sur les petits en laissant les gros tranquilles, c'est décidément universel. Ou alors on applique de temps en temps la loi chinoise sur les droits d'auteur.

Alors voilà ce que vous pouvez toujours vous offrir pour un peu moins de 20 francs en passant par Dagu road, rue qui offre une belle concentration de dvd pirates au mètre carré.


Si vous êtes ouvert d'esprit comme les vuille, vous pouvez également vous faire des dvd coréens, taïwanais, hongkongais ou même chinois. Dans le texte, avec parfois (c'est assez aléatoire) des sous-titres en anglais.


En fait, c'est pas mal du tout la production locale
. Je proposerai même de les importer massivement en Suisse en se passant de verser des royalties à leurs réalisateurs. Je regarde si c'est légal et je vous redis.

Pour la route et parce que les vuille viennent de se visionner le film, voici la technique utilisée par Steven Spielberg dans son adaptation de la "Guerre des Mondes" de Wells pour détruire des autoroutes suspendues. Efficace. Devrait aussi marcher à Shanghai. Désolé si c'est encore le nain scientologue qui tient l'affiche.


Publié dans Vu à la télé

Commenter cet article