Aux impôts

Publié le par Vuille

A Lôzan, le contribuable se déshabille devant le fisc une fois par année, avec l'arrivée du printemps. Etant eux aussi entrés dans l'aire informatique, les Vosdoigts peuvent faire leur déclaration grâce au cédé VaudTaxe avec le dessin de Mix&Remix dessus.

A Shanghai, c'est une fois par mois qu'il faut montrer culotte blanche, du moins pour certaines entreprises. Et la déclaration doit s'effectuer au moins partiellement de manière électronique par un jeu de passe-passe de clés USB.

Mais le plus dépaysant, c'est de passer voir le taxateur dans son open desk avec tous ses collègues fonctionaires et les nombreux contribuables dont il s'occupe. Là encore, pas la moindre garantie de confidentialité. On entre et on sort comme dans un moulin, on interrompt, on interpelle et tout le monde participe au dépôt de la déclaration du voisin.


Et lorsqu'on a finit, on remet soi-même sa copie dans son dossier-enveloppe qu'on trouvera, après quelques recherches, dans le bac à lessive à côté du bureau du taxateur.

Publié dans Boulot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

courti 05/07/2007 11:13

Bonjour
Magnifique blog !!!
http://vacances-et-voyages.blogspot.com
Bonne continuation
"Tu me visites ; je te revisite !!! Merci XITI :-) "